La Divine
magnifique film muet de Wu Yonggang (1934), 77minutes
Avec: Ruan Lingyu -LA Greta Garbo chinoise-, Zhang Zhizhi, Li Keng, Li Junpan...

Une jolie femme exerce le plus vieux métier du monde pour élever son fils et lui payer une éducation à l'école. La prostituée mène une vie d'enfer dans le quotidien sous la menace de Zhang, un maquereau qui sous prétexte de la protéger des voyous de Shanghai, lui extorque de l'argent. Un jour, sous la pression des parents d'élèves, le conseil d'administration, afin de protéger la réputation de l'établissement, décide de renvoyer l'enfant a cause de la profession de sa mère. Par ailleurs, Zhang vole toutes les écomomies et vend son fils. Cette mère célibataire, poussée a bout, craque et commet l'irréparable....

Du cinéma muet, on connaît principalement les comédies américaines d’un Charlie Chaplin, d’un Buster Keaton ou du célèbre duo Laurel et Hardy. Les cabrioles et chutes en moins, on est amené à croire qu’un métrage qui s’apparente à un drame peut facilement lasser. Il n’en est rien. Ruan Ling-yu captive par ses gestes, son visage et son charisme volant la vedette à un Li Jian plus potelé mais surtout plus caricatural dans ses mimiques.
L’histoire est simple mais efficace, l’ensemble emballant. En résumé, La Divine est une expérience à vivre, une merveilleuse façon de découvrir le cinéma chinois muet des années 30.

20h (précises) : début de la projection
Participation : 50 RMB (étudiants: 30 RMB)
lieu: Cherry Lane
Plan d'acces: http://www.cherrylanemovies.com.cn/