Les nouveaux communistes chinois

 Décryptage du recrutement de nouveaux adhérents par le PCC

par Mathieu Duchâtel et Joris Zylberman

 

Le jeudi 6 décembre 2012 à 20h30

Canadian International School of Beijing


38 Liangmaqiao Lu, Chaoyang District
Beijing, 100125 Beijing

北京加拿大国际学校
中国北京市朝阳区亮马桥路38号


 

A l’occasion de la parution de leur livre, Les Nouveaux Communistes Chinois (Armand Colin, Paris, 2012), les auteurs, Mathieu Duchâtel et Joris Zylberman, reviennent sur les questions à l'origine de ce projet et sur les conclusions qu’ils tirent de leur enquête.

À l’heure où la Chine, la deuxième puissance économique de la planète, nomme un nouveau dirigeant à la tête de son Parti, comment ne pas s’interroger sur le fonctionnement de ce dernier ? Tenir la Chine, cela suppose, encore et toujours, que l’on tienne le Parti. Or que sait-on au juste sur son organisation et son recrutement? Avec ses 80 millions de membres, le Parti communiste chinois est opaque.

 Une question essentielle est celle de son renouvellement. Problème crucial car aucun des régimes « communistes » n’a jusqu’à présent maîtrisé durablement les transitions générationnelles en son sein.

Chaque année, plus de 3 millions de nouveaux membres adhèrent au PCC. Qui sont-ils, quel est leur parcours, quelles sont leurs motivations ? Quelle est la vie quotidienne d’un membre du Parti ? Après une cinquantaine d’entretiens avec des nouveaux membres, les auteurs dessinent en creux un portrait du Parti. Portrait qu'ils esquissent à travers la description de l’échelon le plus bas de la hiérarchie verticale du PCC : les cellules de base (dangzhibu), dont le nombre a dépassé 4 millions en 2011. A l’heure où le Parti renouvelle son groupe dirigeant, l’ouvrage apporte un éclairage en contrepoint sur le fonctionnement de la plus grande organisation politique du monde.

 

Les auteurs

Mathieu Duchâtel dirige le projet “China and International Peace and Security” au Stockholm International Peace Research Institute. Il est basé à Pékin. Ses activités de recherche portent sur la politique étrangère et de sécurité chinoise en Asie du Nord-Est et en Asie Centrale, et sur les relations sino-européennes. De 2006 à 2011, il était chercheur à Asia Centre, Paris, où il dirigeait en particulier la revue China Analysis – Les Nouvelles de Chine, publiée en cooperation avec le European Council on Foreign Relations. Mathieu Duchâtel est docteur en science politique de l’Institut d’études politiques de Paris (Sciences Po). Il a enseigné à Sciences Po et à l’INALCO, et étudié aux universités Fudan (Shanghai) et Chengchi (Taipei). Son email: duchatel@sipri.org.

 

Joris Zylberman est journaliste et sinologue, correspondant de France 24 à Pékin depuis juillet 2009. Il dirige la société de production audiovisuelle ActuAsia (www.actuasia.com), qu'il a cofondé en 2007 et qui possède deux bureaux à Pékin et Shanghai. Ses thèmes de prédilection : les problèmes socio-économiques en Chine, les nouveaux enjeux géopolitiques à Pékin, l'évolution de la présence française. De 2005 à 2009, il assure la correspondance de RFI et France 24 à Shanghai. Ancien étudiant de l’Université Fudan à Shanghai en 2000-2001, diplômé de l’Institut Pratique de Journalisme (IPJ) en 2005, il est titulaire du DESS en expertise internationale de l’INALCO et d’une maîtrise de philosophie comparée Chine ancienne/Grèce antique à l’Université Paris 4. Son email : joris.zylberman@gmail.com.